Jeff Smith

Smith

Je suis un grand fan du trait au pinceau avec des déliés marqués. En cela, Jeff Smith a fait mon bonheur avec sa série Bone. Enchanté par ses bouquins (même si la deuxième partie, plus noire, est moins originale), son noir et blanc parfaitement maîtrisé est largement responsable de mon engouement.

Du coup, pour le dessin d’aujourd’hui, j’ai utilisé un pinceau pour encrer !

Critique du premier tome de Bone.

Renaud Dillies

Dillies

Histoire de travailler un peu autre chose, je me suis lancé dans une série de fan-arts de dessinateurs de BD. L’idée est de dessiner le personnage d’Alexis à la façon de… Premier choisi, Renaud Dillies, qui est un de mes dessinateurs préférés. Découvert au hasard en bibliothèque, j’ai été charmé immédiatement par son trait enfantin, faussement brouillon à la poésie indéniable.

Les ouvrages à citer sont nombreux mais le diptyque Abélard et la suite Alvin sont quand même particulièrement marquants (scénarisés par Régis Hautière dont les histoires s’accordent parfaitement avec le style de Dillies).

Pour lire les critiques correspondantes :

Abélard : La danse des petits papiers

Abélard : Une histoire de poussière et de cendres

Alvin : L’héritage d’Abélard