Bilan 2018 – Bande-dessinée

Grosse année en terme de BD avec la publication en version papier de Jotunheimen et le démarrage d’un nouveau projet La Prépa.

Jotunheimen

Après pas mal de galère (et de problèmes de motivation !), Jotunheimen a fini par sortir de presse grâce à une autoédition made in Belzaran. Pour la première fois, j’avais un acolyte pour m’aider, Nico Archimède à la couleur.

Au 31 décembre 2018, j’ai écoulé 40 exemplaires. Un peu moins de 10 commandes restent en suspens. C’est, en soit, ma meilleure vente de tous les temps et j’espère qu’elle pourra perdurer dans les mois à venir. En effet, Jotunheimen est assez réussi pour que je puisse espérer en vendre sur plusieurs années. Mon objectif premier était de 50 exemplaires. Nul doute que ce nombre sera atteint dans le futur. Il restera à en assurer encore la promo, notamment sur des festivals.

Continuer la lecture de « Bilan 2018 – Bande-dessinée »

La Prépa #06

Lire l’histoire en entier

La nouvelle planche. J’essaie de tenir le rythme… J’essaie de tourner à une planche tous les 10 jours. Je travaille beaucoup de planches en parallèle ce qui me permet d’avancer plus vite. En effet, la page 7 est déjà encrée et la page 8 est en partie crayonnée.

Un aperçu de la planche en noir et blanc :

La Prépa #03

Voilà la nouvelle planche ! J’ai effectué un gros boulot sur les gabarits pour pouvoir proposer des cases bien alignées. Comme la planche est scannées en 4 fois (bas, haut, gauche, droite), il faut tout recomposer… J’ai donc commencé à travailler sur des outils simples qui vont me permettre de mieux calibrer mes planches. Par exemples, les gouttières sont ici d’une taille précise qui ne changera plus jusqu’à la fin de la BD.

Améliorer son storyboard

Le storyboard est une étape essentielle dont j’ai déjà parlé plusieurs fois (ici, un peu ici, ici et ici par exemple). Petit retour par l’exemple sur une page future de La Prépa.

L’idée du storyboard est assez simple : plus on revient sur une page, plus elle va s’améliore en termes de mise en page et de narration. J’ai plusieurs objectifs en tête à chaque fois :

  • Une narration la plus fluide possible dans la page et entre les pages
  • Une variété graphique et éviter la répétition des mêmes plans et expressions des personnages.

Continuer la lecture de « Améliorer son storyboard »