Perspective à trois points

Perspective3points

Pour ma prochaine planche, j’ai le plaisir (vraiment) de réaliser une perspective à trois points. Ce n’est pas plus compliqué qu’à deux points, sauf que ça commence à prendre de la place sur la table !

Plus d’infos sur la perspective à trois points de fuite sur emangaka.com.

0 réflexion sur « Perspective à trois points »

    1. Je pense que trois dimensions donnent trois points. Après, si tu as un objet orienté autrement, tu peux en ajouter encore d’autres… Bref, c’est sans fin ! ;)

  1. Une pers à trois points, une grosse lumière contrasté, la recette pour faire des illu’ badass !
    En tout cas on reconnait bien le professeur de physique adepte de l’exactitude :D Et aussi l’auteur soucieux de ne pas spoil la suite en mettant une image de petite qualité héhé ! Hâte de voir le rendu !

  2. Salut Belzaran,
    Pour faciliter ton travail tu peux faire un dessin plus petit et l’agrandir après. Tu peux aussi travailler avec un programme de DAO. J’ai une fois intégré une photo de décor dans un fichier AutoCAD. Je voulais rajouter des éléments au décor, des murets et des grilles, un trottoir et des personnages (un vrai casse-tête). Avec des rues non perpendiculaires et en pente (point de fuite sous l’horizon) je me suis trouvé avec une multitude de points de fuite. En DAO il est facile de mettre une couleur différente par perspective et de tirer les lignes de rappel loin en dehors du cadre du dessin. Après tu transcris le dessin par décalque de ton écran d’ordinateur ou d’une impression papier.
    Sur ma page, le dessin en question c’est La Foire aux Chiens. Aujourd’hui je mets les ombres en perspective avec soleil arrière. Tu peux aller sur http://jeanfrom.pagesperso-orange.fr/cours/solaire02.htm. Je trouve ce site de dessin complet sur les perspectives et très compréhensible.
    Bonne continuation.

  3. Un plus : si tu fais une BD dans un huis-clos, tu le modélise en 3D avec SketchUp dont une version gratuite, mais moins aboutie que la payante, se trouve sur internet. Il y a des tutoriels en ligne et on a rapidement le logiciel en main. Après tu te positionnes n’importe où dans l’espace de ta création. Je pense à SketchUp mais il y en a plein d’autres. Quand je regarde certaines BD, Sillage par exemple j’ai l’impression que des machines qui apparaissent souvent sont modélisées tellement le rendu reste précis et cohérent quel que soit l’angle de vue. À moins qu’il y ait des maquettes en modèles, comme pour les dessins de Bourgeon et Lacroix.
    La modélisation ou la réalisation de maquette prenant du temps c’est à réserver pour des éléments revenant souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *