La Prépa : Mise en page

Sans doute pensez-vous que j’ai complètement abandonné ce projet, mais ce n’est pas le cas. Comme toujours, j’ai eu un gros coup de blues à la fin de l’ouvrage, une envie de le mettre de côté et de faire autre chose, mais sa publication (en autoédition comme toujours) est bien à l’ordre du jour.

Évidemment, j’ai rencontré des problèmes. Il me semblait avoir été bien plus « pro » cette fois-ci, et j’avais l’impression que je n’aurais qu’à copier/coller mes planches dans un fichier pour en faire un ouvrage papier. Que nenni ! Les premières planches ont été (très) mal nettoyées et m’ont obligé à me remettre à l’ouvrage. Une tâche fastidieuse et inintéressante.

Continuer la lecture de « La Prépa : Mise en page »

La Prépa (couverture)

J’ai le plaisir de vous présenter la couverture de La Prépa ! J’espère qu’elle vous plaira. J’avais de gros doutes quant à la réaliser à l’aquarelle, avec la peur du rendu à l’impression, mais il m’a semblé important d’être cohérent entre la couverture et le contenu à l’intérieur.

La Prépa #68

Voilà. C’est fini. Après plus de 4 ans de planches (la 1ère avait été publiée en avril 2018). Par hasard, cette dernière page paraît le premier jour des vacances d’été, ce qui correspond au jour près à la même temporalité dans la planche ! Je vous invite évidemment à tout relire d’un coup, pour la première fois ici.

Continuer la lecture de « La Prépa #68 »

Pâques

Un petit dessin débile pour Pâques…

Si vous vous inquiétez pour mon inactivité actuelle, sachez que ce n’est pas le cas du coup. J’ai produit une planche de commande, la prochaine page de La Prépa est entièrement crayonnée et j’ai deux peintures de grande taille sur le feu (une à l’acrylique et une à l’aquarelle). Tout ça prend du temps et comme je travaille tout en parallèle, je risque de finir l’ensemble à peu près au même moment.

La Prépa #60

Petit événement aujourd’hui : on atteint les 60 pages ! Wouhou ! Ce n’est peut-être rien pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Quand j’ai commencé cette BD, elle devait peser 64 pages. Désormais, c’est 68 pages (mais pourquoi ?!). J’espère que je ne me suis pas trompé dans mes comptes… En effet, comme vous pouvez le voir, cette page est numéroté 59 alors que c’est la 60 et ce n’est pas le première à subir cela, la faute à des changements de scénarios et storyboards en cours de route.