L’Ennui #3

L’Ennui #3

Une nouvelle peinture, la troisième itération sur le thème de l’Ennui.

C’est un scan en 21×29,7 cm d’une peinture en 24×32 cm. Gardez à l’esprit que la peinture « respire » un peu plus.

Pour rappel, la première ébauche était comme cela :

Cette peinture me faisait penser à Munch (décidément, les peintres scandinaves et moi…) et j’ai fini par comprendre pourquoi. Cela me rappelle Le Vampire du peintre :

Evan Fournier

Evan Fournier – Aquarelle et encre sur papier coloré – 14,5 x 21 cm

Après la magnifique victoire de la France sur Team USA, difficile de ne pas rendre hommage aux bleus… J’ai pris mon carnet et j’ai réalisé un portrait d’Evan Fournier, le leader offensif de l’équipe… avant d’être MVP du tournoi ?

Blue girl

Blue girl – Acrylique – 32x24cm

Après le paysage, voilà le premier test de portrait à l’acrylique.

Une nouvelle fois, c’est plutôt mieux que ce que j’aurais imaginé. On peut constater que j’ai un peu galéré sur l’œil droit. Au scan, on voit donc bien que j’y ai mis plus de peinture (ça fait comme un amas). De loin, ça passe beaucoup mieux.

Prochaine étape, l’autoportrait ?

Fera-t-il beau demain ?

Une illustration aujourd’hui. Après des semaines de mal de dos (dont une rechute due au dessin…), j’ai du mettre mes projets en pause le temps de récupérer. Je suis désormais d’attaque pour reprendre La Prépa. Après avoir repris les crayonnés, j’ai pu me mettre depuis hier à l’encrage (la partie qui pose problème au dos, car c’est la plus délicate).

La prochaine page est en cours d’encrage, les deux suivantes sont déjà crayonnées. Je ne vous oublie pas !

Bilan 2018 – Illustration

Au-delà de la bande-dessinée, 2018 a été une nouvelle fois l’occasion pour moi de m’essayer à l’illustration.

Exposition Mét4morphoses

Même si les illustrations ont été réalisées en 2017, l’exposition collection Mét4morphoses à laquelle j’ai participé a bien eu lieu en 2018. Je vous invite à (re)lire mon bilan déjà rédigé à l’époque (bilan #1, bilan #2, bilan #3).

Continuer la lecture de « Bilan 2018 – Illustration »

En t’attendant à Glasgow…

En réalisant les nombreuses dédicaces de Jotunheimen, j’ai eu l’occasion de redessiner à foison le personnage de Laura. Suffisamment pour me donner envie de reprendre la suite ? Le scénario commencé me fait de l’œil actuellement. Ce qui est sûr, c’est que si suite il y a, cela commencera à Glasgow. Dans un bar. Forcément.