Anthropomorphisme & personnages

La Prépa prend du retard. Outre les projets qui repoussent son démarrage (exposition Mét4morphoses, publication de Jotunheimen et Chemins détournés…), la préparation demande beaucoup d’attention. Pour une BD qui devrait me prendre 4 ans à dessiner, mieux vaut partir sur de bonnes bases…

Le scénario est finalisé, les problématiques graphiques apparaissent. Un exemple concret pour comprendre : les retouches de scénario m’ont fait intégrer un nouveau personnage. Il faut alors choisir son animal, sa corpulence et travailler son trait. Même s’il n’apparaît pas dans les premières pages, mieux vaut y réfléchir avant afin de penser à la cohérence d’ensemble. Continuer la lecture de « Anthropomorphisme & personnages »

Bilan de l’exposition 3

Une fois que tout est prêt, il ne restait plus qu’à attendre notre public. S’ensuit l’attente des personnes et l’espérance des ventes…

Quel public ?

Qui viendra à notre exposition ? Le fait qu’elle se passe à Lagny-sur-Marne est le premier souci. Excentré dans le 77, le Welcome Bazar n’est pas le lieu le plus accessible de la région parisienne. Ainsi, on comprend dès les débuts de l’organisation que l’on aura droit au public local. Donc un public qui sera venu boire un verre ou manger au Welcome Bazar et qui n’est pas fan de BD ou d’illustration. Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 3 »

Bilan de l’exposition 2

Une fois les illustrations terminées, le boulot est loin d’être fini ! Il faut préparer l’exposition pour en profiter au mieux.

LES GOODIES

Une exposition, comme son nom l’indique, c’est s’exposer. L’idée n’est pas que de vendre, mais aussi de se montrer et pouvoir atteindre un nouveau public. Il faut donc, au-delà des tableaux, proposer autre chose à acheter ou à récupérer pour qu’après l’événement, des lecteurs aient été gagnés. Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 2 »

Bilan de l’exposition 1

Il m’aura fallu quelques jours pour récupérer et digérer (aux sens propre et figuré) l’exposition MÉT4MORPHOSES. Il est l’heure de tirer le premier bilan de ce qui restera ma première exposition.

Se penser illustrateur

Pourquoi une exposition ? C’est suite à l’exposition Azhar de Stoon au Welcome Bazar que ce dernier me propose d’exposer à mon tour là-bas. Cependant, plusieurs facteurs m’effraient :

  • Le manque de qualité de mes illustrations
  • Le petit format de mes illustrations
  • La quantité d’illustrations à fournir (plus de quarante) pour garnir la galerie
  • L’investissement financier dans l’achat des cadres (plus de quarante)
  • La peur de ne rien vendre et que cela me déprime.

Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 1 »

Besoin d’aide ?

Après le travail sur les couleurs, j’essaie d’améliorer les valeurs pour renforcer les ambiances.

Du coup, un problème vient s’ajouter : comment scanner mes aquarelles correctement ? Car en exposition, mes camarades m’ont bien signalé que le rendu « en vrai » comparé à ce que je propose sur écran sont très éloignés et ne mettent pas mes illustrations en valeur. Pour les illustrations, c’est déjà un problème. Mais quand on va parler de planches, d’un album entier qu’il faudra scanner, puis imprimer…

À chaque jour suffit sa peine, mais des fois on aimerait bien pouvoir se caler sur une technique sans que ça amène son lot de problèmes…