Bilan 2018 – Statistiques

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j’aime beaucoup les statistiques. Aucun changement cette année, je vous fais un petit bilan de ces 12 derniers mois écoulés.

Au premier rang : les statistiques du blog. C’était improbable, mais le nombre de visiteurs uniques a augmenté pour la première fois depuis 2013 ! En effet, depuis la publication de Salle des Profs, la fréquentation du blog n’a cessé de diminuer.

Nombre de visiteurs uniques par jour sur le blog Tout à l’Ego (année par année)

Si on regarde un peu plus précisément (au mois par mois), on voit qu’il y a un bon petit pic de fréquentation lié à mon interview sur le site Projet-BD. Cela a été une bonne publicité, l’interview ayant été programmé suite à la publication de Jotunheimen.

Nombre de visiteurs uniques par jour sur le blog Tout à l’Ego (mois par mois)

Dans le même genre, même si c’est moins spectaculaire, j’ai pu noter des effets liés au concours de fan-art. Cependant, il y a quand même une tendance de fond à la hausse, bien que je ne publie par forcément beaucoup plus qu’avant.

L’augmentation réelle de la fréquentation s’est amorcé en mars. C’est très étrange… Dans une pleine période de creux : avant que je démarre La Prépa et deux mois après mon exposition. Bizarre.

Réseaux sociaux

Ma présence sur les réseaux sociaux stagne logiquement. Difficile de suivre l’évolution lorsque ces sites indiquent un nouveau fan, mais cachent lorsque quelqu’un se désabonne…

2018 aura surtout été mon lancement sur Instagram. Ce réseau social est très versatile et mon nombre d’abonnés fluctue beaucoup plus que sur les autres plateformes. Je tourne actuellement autour de 160 abonnés. Pour comparaison :

  • Instagram : 160 abonnés
  • Facebook : 232 abonnés (170 en 2015)
  • Twitter : 294 abonnés (200 en 2015)

Instagram remplaçait mon Tumblr qui n’avait jamais vraiment trouvé son lectorat. Il me permet de publier des dessins pas encore terminés ou mes croquis d’atelier par exemple. En revanche, peu de chance qu’il ne crée un véritable lien. Quelqu’un qui me découvrirait par Instagram irait-il ensuite lire mes BDs ? J’en doute. Cependant, cela reste un bon stimulant au quotidien, notamment pour découvrir d’autres artistes.

En conclusion, une bonne année en termes de chiffres, même si la tendance reste, en soit, à une forme de statu quo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *