Isis de Donjon

Je relisais les Donjon Zenith et la version de Boulet m’a donné envie de dessiner Isis. Pourquoi ? Parce qu’il la sexualise bien plus que Trondheim et Sfar.

Comme c’est dimanche, je vais en profiter pour expliquer comment j’en suis arrivé là. La référence d’Isis, c’est la couverture du tome 3, La princesse des barbares. On la voit en toutes jambes, avec son arme.

On voit qu’elle n’est pas très sexualisée. Donjon s’éloigne parfois des codes classiques de l’héroïc fantasy : Isis se bat comme un homme (même mieux ?), n’a pas de gros seins, un vêtement qui lui couvre le corps jusqu’en haut du cou…

Je ne voulais pas faire une simple copie. Ainsi, je fais évoluer ses vêtements. Je garde l’idée de la tunique, mais veut un décolleté, les épaules nues, tout en gardant le pantalon. C’est une guerrière, la mettre en robe serait ridicule (même si elle se retrouve en robe de mariée dans la BD). Continuer la lecture de « Isis de Donjon »

Portrait de Marion

Je continue mes recherches, notamment sur l’accord des couleurs. Quoi de mieux qu’un portrait pour travailler cela ? Je l’avais beaucoup dessinée drapée de vert, il était temps d’essayer le bleu (avant le rouge ?).

Pour les amateurs de making-of, toutes les étapes de création de cette illustration sont sur mon Instagram.

Chemins détournés

Je vous annonce la publication prochaine de Chemins détournés, un livre de nouvelles et haïkus, écrits ces deux dernières années.

Chemins détournés explore le thème du voyage et de ses aléas. Sur les routes de Norvège aux Highlands écossais, en passant par la baie d’Ha Long, les personnages voient leur routes diverger et prendre un tour inattendu.

Outre l’illustration de couverture ci-dessus, j’ai aussi réalisé une série d’illustration pour les haïkus :

Ces haïkus sont en lien avec les nouvelles du livre et servent de conclusion.

Si certains d’entre vous sont intéressés par le bouquin, n’hésitez pas à m’envoyer un mail ou à mettre un commentaire. Le tout fait 130 pages et sera vendu 5€ en mains propres et un peu plus avec les frais de port.

Un portrait

Pour changer un peu, j’ai réalisé un portrait de Chloé. Pas de décor, on se concentre sur le visage (même si je vois bien que vous regardez ailleurs…). C’est l’occasion aussi de travailler sur les harmonies de couleurs.

Concernant La Prépa, ça avance tranquillement. Le scénario terminé, j’avance le storyboard (un tiers de la BD est storyboardée). Je devrais commencer les planches en 2018. J’ai pris du retard, mais je ne voudrais pas me précipiter.

Jotunheimen – Post-mortem (2)

Après l’analyse du scénario, il me fallait passer au crible le dessin de Jotunheimen. De sacrés défis m’attendaient, ont-ils été relevés ?

Les ambitions

Lorsque j’ai écrit le scénario de Jotunheimen, je ne me suis pas mis de frein. Je voulais qu’il me pousse à dessiner des scènes qui me semblaient hors de portée de mon crayon. Chaque projet se doit de me faire progresser en dessin par de nouvelles ambitions.

Les difficultés envisagées pour Jotunheimen étaient les suivantes :

  • dessiner de grands paysages de montagne
  • dessiner des personnages plus réalistes
  • dessiner des voitures
  • dessiner des scènes de pluie
  • dessiner un torrent

On voit que si certaines ambitions sont générales, d’autres sont plus précises. Dès le départ, je sais quelles scènes vont me poser problème. Continuer la lecture de « Jotunheimen – Post-mortem (2) »