Des mains

Douzième séance à l’atelier d’écriture. Cette fois-ci, on s’intéressait aux mains, aux gestes ou, plus généralement, au corps. Le rythme de l’atelier commence à s’installer doucement : une séance avec des textes narratifs sur un thème, une séance avec des fragments, des exercices plus tortueux.

Continuer la lecture de « Des mains »

Une expression idiomatique

Pour le dernier atelier d’écriture de l’année, le thème était de rendre une expression idiomatique réelle. Ces expressions imagées, typiques d’une langue, ont été notamment rendues tangibles chez Boris Vian qui aimait jouer avec.

Pour cet atelier, nous avons eu droit à… 20 minutes d’écriture. Il ne fallait pas traîner.

Continuer la lecture de « Une expression idiomatique »

Une rencontre

Nouvel épisode à l’atelier : écrire sur une rencontre. Si le sujet est relativement simple, il m’a posé le problème suivant : j’avais déjà plusieurs fois traité d’une rencontre dans mes textes (apparition, des choses, vêtement). C’est assez logique puisque j’aime dans l’écriture, c’est parler des gens.

Continuer la lecture de « Une rencontre »

Hommage aux peintres scandinaves

Illustration d’après Stetind dans le brouillard de Peder Balke – format A5

J’ai presque terminé l’écriture de mon roman court Le Sauna. Celui-ci doit, comme je vous l’avais déjà présenté, contenir plusieurs reproductions de tableaux de peintres scandinaves. Restait pour moi à découvrir avec quelle technique le faire pour que le rendu, une fois imprimé, soit à la hauteur de mes espérances.

Continuer la lecture de « Hommage aux peintres scandinaves »