0 réflexion sur « Cartes postales norvégiennes »

  1. Très beau dessin.
    Juste je ferais une petite remarque sur la lisibilité du lettrage (je ne parle pas de la taille ni de la résolution du scan).
    Et pour la lecture de la planche, le texte devrait peut-être suivre la lecture des images pour plus de fluidité dans la narration… La case 3 fait « remonter » l’œil dans la lecture de la page par exemple. Ce n’est pas trop gênant ici vu le côté descriptif du texte, façon carte postale.

  2. Voilà du teaser qui donne envie d’en voir plus ! Belle composition, tu fais un pas de plus en sortant des scènes intimistes auxquelles tu nous avais habitués pour ouvrir sur de grands espaces bien mis en scène. Chouette !

  3. Chouette planche ! Très bien construite, effectivement ça change de te voir dessiner les grands espaces ! En tout cas ça marche très bien. Petite remarque toutefois : en comparant le crayonné et la version encrée, tu sembles perdre de la profondeur… C’est un problème récurrent (je suis le premier à tomber dedans) : l’encrage a souvent tendance à « aplatir » le dessin. Peut-être que tu gagnerais à utiliser plusieurs feutres d’épaisseurs différentes, en gardant les traits épais pour le premier plan, et les traits plus fins, plus estompés, pour l’arrière-plan… Bon, ce n’est que mon humble avis.

    1. Je suis d’accord avec ta remarque, mais je travaille à la plume. Du coup, c’est plus compliqué car je me vois mal avoir plein de plumes différentes vu comme c’est déjà galère. J’ai prévu de faire quelques premiers plans au pinceau pour donner cette profondeur.

      1. Ah effectivement, à la plume, c’est pas la même… Ou alors il te faudrait deux porte-plumes. Sinon c’est vrai qu’en bossant au pinceau, ça peut bien rendre, surtout que sur du A3, tu peux te le permettre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *