11 réflexions sur « Les amoureuses 1 »

  1. Bon, je vais paraître un peu critique, mais quitte à recommencer pour la troisième fois une page, pourquoi ne pas changer de style ? Parce que là c’est évident que tu t’es trop enfermé dans celui que tu pratiques actuellement, tu as beau dessiner ou mettre en page bien mieux qu’avant, il y a des limites qui te sont imposées par ce style dans lequel u t’es enfermé que tu ne pourra dépasser si tu n’avance pas dans une autre direction.
    Plutôt que de faire plein de page, passe plus de temps sur une, intègre du relief, des proportions, de plus tes histoires ont beaucoup de pages, alors tu dois essayer de varier les angles de vues pour que celle-ci soit intéressante à lire.
    Même si tu progresse en dessin ou en figuration ça ne peut pas se voir tant que tu restes dans ce style trop fermé, trop limité dans la bande dessinée, tu ne progresse finalement pas, ou peu.

    Enfin, ce n’est que mon humble avis, mais ça faisait un bon de temps que ça me tracassait.

      1. J’adhère à la remarque de Chapo et je trouve que c’est rejeter bien vite d’un revers de main un peu vite une critique bien constructive.
        Sans s’attacher à juste cette histoire et ses différentes versions, il est évident que ton style n’évolue pas (c’est bien celui que tu utilises pour l’histoire des profs, non ?).
        C’est, je le crains, l’apanage des fanzineux qui s’enferment dans des tics qu’ils répètent à l’envi, sans recul et qui, ainsi, n’évoluent plus que dans les contraintes qu’ils se sont eux-mêmes imposés, c’est à dire plus du tout.

            1. Tout à fait, c’était gratuit.
              C’est pas trop mal c’qu’il fait Stoon, il devrait dire ce qu’il pense. Après, c’est toujours le même débat : peut-on juger si on est pas capable de faire mieux ? C’est un peu crétin de ne limiter la critique qu’à ceux qui créent. Il compte pas mon avis de lecteur ?

          1. Je n’écrivais pas ça dans le but de blesser, hein, je suis navré que vous l’ayez mal pris. Je ne suis pas un grand dessinateur, ce n’était qu’un humble point de vue extérieur sans prétention.

        1. J’entends bien ce que vous me dites tous les deux. Mais cet été j’ai fait deux bande-dessinées dans deux styles encore différents que celui de mon lapin.

  2. Très belle planche ! On voit le chemin parcouru depuis les premières versions de cette histoire ! La suite, la suite !!!! (moi, à 6 ans, en CP, mon école n’était pas mixte, elle ne le devint que lorsque je fus en CM2… Alors je n’avais pas d’amoureuses… Snifff)

  3. Je trouve que c’est de mieux en mieux. Le pinceau te réussi bien. C’est mieux en phase avec ton dessin rond. Peut-être devrais-tu garder la plume pour les décors ce qui te permettrait de les rendre plus fins et détacher d’avantage les premiers plans. Le découpage est très sage mais je trouve que ça donne un coté enfantin qui colle bien à l’histoire. Vivement la suite.

    PS : Hélas y’a pas d’accent sur le A je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *