2 réflexions sur « Monter pour mieux descendre »

  1. Un fléchage raté sur le chemin de randonnée ? On peut ainsi parfois se retrouver dans de drôles de situations… ;-)
    L’avant dernière case inaugure l’arrivée d’un sentiment latent chez Laura , non ? Mais lui est sur la défensive, vivement la suite !

  2. c’est dommage de cadrer les personnages en gros plan dans toutes les cases car on ne sent ni l’altitude ni l’effet de vertige, on voit juste qu’ils marchent sur des cailloux, du coup on ne voit pas trop pourquoi le lapin est inquiet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *