5 réflexions sur « Bercy nous berce »

    1. Pas d’accord. Il a parfaitement su exprimer les couleurs grisâtres d’un temps pourri parisien, couleurs qui contrasteront d’autant plus avec les riantes couleurs norvégiennes :D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *