Les adieux

Soyez forts, c’est le temps des adieux.

Cette planche arrive tard parce que je n’ai pas arrêté de changer d’avis. Par exemple, la dernière case était à l’origine pour la page suivante… Si je trouve le temps, je vous ferai un petit making of de mes changements. Toujours est-il que j’ai dessiné cette planche sur deux feuilles différentes, de façon complètement déconstruite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *