14 réflexions sur « Salle des profs 14 »

  1. Je suis aussi comme ça ! Je suis parfois allé bosser avec une fièvre de cheval ! Maintenant je me demande si c’était par conscience professionnelle ou par imbécilité… ;)

  2. J’avais moi aussi ce genre de philosophie mais je me suis enfin rendu compte que je me faisait honteusement exploiter;depuis,je m’arrête quand j’en ai besoin,ce n’est pas mes employeurs qui m’aideront si je me chope des complications!

  3. Alalala je me souviens d’une fois ou bien grippé, il a quand même fallut que je joue. C’était un spectacle impro au milieu du public. et qui dure très longtemps généralement. Bien crevant. j’étais dans un état second. complètement à l’ouest. Heureusement que mon expérience me permet de fonctionner un peu en mode automatique.

    C’est marrant, la grippe te fais ressembler à un toutou. D’où l’expression…. malade comme un chien, sans doute !

    A+

    GP.

    1. C’est marrant, tu mets ce commentaire alors qu’aujourd’hui je suis allé voir un spectacle d’impro ! Sympathique coïncidence !

      1. C’est juste la coïncidence qui est sympathique, ou le spectacle l’était aussi ?
        Le probleme avec l’impro c’est que c’est souvent tout ou rien. (ouaf ouaf)

        1. Je ne dirais pas que c’est tout ou rien. Ca dépend aussi des moments. Il y a des sketches dans la soirée qui décollent et c’est super, et d’autres qui s’enlisent.

          Après, si la troupe est géniale, ça ne s’enlise jamais ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *