Bilan 2020 – Bande-dessinée

Le plus important bien évidemment pour ce blog est la bande-dessinée. Cette année fut riche, grâce au confinement. Mais qui dit plusieurs projets, dit projet principal qui patine…

La Prépa

J’ai produit en moyenne une planche par mois cette année. C’est bien loin de mon projet initial de deux planches par mois… Cependant, au-delà du fait que j’ai pu mener d’autres projets en parallèle, d’autres raisons sont également à signaler.

La première est que j’ai poussé plus loin mon dessin pour les planches. Ce n’est pas toujours flagrant en lecture, mais je l’ai bien ressenti en dessinant ! C’est le cas de nombreuses cases, que ce soit pour les décors ou les poses des personnages. J’ai été plus pointilleux dans mon dessin. Du coup, ça prend plus de temps à dessiner ! Je passe aussi plus de temps sur la couleur, qui est plus forte que dans les premières planches.

Il faut bien comprendre que plus une case est difficile à dessiner, plus elle est aussi compliquée à encrer et coloriser.

Les cases qui m’ont prix beaucoup de temps à réaliser cette année.

J’ai également eu un petit blocage narratif qui m’a obligé à intégrer deux nouvelles planches dans l’histoire et ça m’a bien cassé le rythme.

Le Collège de l’Apocalypse

Alors que je m’étais promis de ne plus y participer, le confinement a été l’occasion de refaire les 23 heures de la BD. En effet, pas d’horaire à respecter la semaine suivante, c’était parfait.

Comme les autres fois, j’ai profité de l’occasion pour tester un concept. J’avais un projet de BD humoristique sur un collège où les professeurs doivent se défendre contre des élèves devenus zombies. Je vous invite à lire le bilan complet de l’exercice.

Au final, une nouvelle histoire. Pas assez aboutie graphiquement pour l’éditer (quoique, peut-être pour moi dans le futur). Cependant, les commentaires que j’en ai reçu confirme que le projet a un beau potentiel. Je préfèrerais le dessiner autrement, en semi-réaliste, avec des humains. Problème : je ne sais pas faire ça !

Journal d’un confinement

C’est la réussite de cette année. Après 3 jours de confinement, je ressens le besoin d’en faire un journal, avant tout pour me remémorer plus tard ce que nous avions vécu. Je dessine le tout dans un vrai carnet (l’original peut être feuilleté, c’est juste génial !).

J’ai eu beaucoup de retour sur ce journal qui a été mon grand retour à l’humour et à l’autobiographie. Une vraie cure de jouvence qui m’a rappelé les premières heures de Tout à l’Ego. Ce fut l’occasion de ressortir Petit Hippo du placard qui, sans surprise, remporte tous les suffrages comme personnage préféré.

Je peux vous avouer que mon carnet ne faisait en fait que 100 pages. Il a donc été entièrement dessiné !

Depuis, j’ai réalisé deux/trois illustrations supplémentaires pour faire vivre le blog. Je me promets pas que ça continuera. Une fois encore, je le fais à l’envie : si j’ai une idée, je m’y mets, mais je ne force rien.

Au final, je l’ai auto-édité et je ne le regrette pas : la couverture rend bien et le bouquin est beau et pas cher !

Quelques tests

J’ai pris le temps cette année de faire des tests graphiques. Je voulais tenter de dessiner en mode réaliste afin de préparer l’hypothétique projet La Chasseuse d’Hommes.

Mon premier test était à l’encre, à la plume et sans couleur. C’est un fiasco. Je ne prends AUCUN plaisir à encrer à la plume. Pourtant, pour Journal d’un confinement, j’avais utilisé cet outil.

Ce fut un bon moyen d’écarter le 4 bandes par planche où je me sens terriblement à l’étroit. Je change alors complètement mon fusil d’épaule et tente cette fois une BD à l’aquarelle, mais sans encrage, fruit de mes expérimentations graphiques.

Je préfère graphiquement, mais ce n’est pas encore évident. Le grain du papier apparaît de façon trop évidente. D’autres tests seront donc nécessaires pour valider cette technique.

Et après ?

Cette année 2021 verra La Prépa avancer encore et encore. J’aurais du mal à terminer le projet cette année étant donné qu’il me reste près de 20 pages à réaliser…

Il me faudra encore dessiner quelques tests afin de préparer la prochaine BD (certainement pour 2022). Trois projets se disputent pour le moment le droit d’être réalisés :

  • La Chasseuse d’Hommes : one-shot dramatique
  • Le Collège de l’Apocalypse : histoires courtes humoristiques
  • Le Peintre : série en plusieurs tomes fantastique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.