La Prépa #06

Lire l’histoire en entier

La nouvelle planche. J’essaie de tenir le rythme… J’essaie de tourner à une planche tous les 10 jours. Je travaille beaucoup de planches en parallèle ce qui me permet d’avancer plus vite. En effet, la page 7 est déjà encrée et la page 8 est en partie crayonnée.

Un aperçu de la planche en noir et blanc :

Améliorer son storyboard

Le storyboard est une étape essentielle dont j’ai déjà parlé plusieurs fois (ici, un peu ici, ici et ici par exemple). Petit retour par l’exemple sur une page future de La Prépa.

L’idée du storyboard est assez simple : plus on revient sur une page, plus elle va s’améliore en termes de mise en page et de narration. J’ai plusieurs objectifs en tête à chaque fois :

  • Une narration la plus fluide possible dans la page et entre les pages
  • Une variété graphique et éviter la répétition des mêmes plans et expressions des personnages.

Continuer la lecture de « Améliorer son storyboard »

Jotunheimen – Post-mortem (3)

Après le scénario et le dessin, place à la couleur ! Une expérience bien différente que mes projets précédents puisqu’elle a été faite par un coloriste, Nico Archimède. C’était pour moi la première fois où j’ai eu à travailler avec quelqu’un d’autre…

Mon rapport à la couleur a toujours été compliqué et je n’ai pas hésité à la mettre de côté pour certains projets. En soit, je ne me considère ni doué, ni créatif, ni véritablement intéressé par cela. Ainsi, mon usage de la couleur a été pleine de remous, oscillant entre son absence, la couleur numérique et l’aquarelle… Continuer la lecture de « Jotunheimen – Post-mortem (3) »

Jotunheimen – Post-mortem (2)

Après l’analyse du scénario, il me fallait passer au crible le dessin de Jotunheimen. De sacrés défis m’attendaient, ont-ils été relevés ?

Les ambitions

Lorsque j’ai écrit le scénario de Jotunheimen, je ne me suis pas mis de frein. Je voulais qu’il me pousse à dessiner des scènes qui me semblaient hors de portée de mon crayon. Chaque projet se doit de me faire progresser en dessin par de nouvelles ambitions.

Les difficultés envisagées pour Jotunheimen étaient les suivantes :

  • dessiner de grands paysages de montagne
  • dessiner des personnages plus réalistes
  • dessiner des voitures
  • dessiner des scènes de pluie
  • dessiner un torrent

On voit que si certaines ambitions sont générales, d’autres sont plus précises. Dès le départ, je sais quelles scènes vont me poser problème. Continuer la lecture de « Jotunheimen – Post-mortem (2) »