L’Annonciation

L’Annonciation – Acrylique – 30×40 cm

J’en avais parlé dans mes futurs projets de peinture, j’ai finalement réalise une version « moderne » de l’Annonciation.

J’ai pris beaucoup de plaisir à réfléchir à mon interprétation, forcément impertinente. Ainsi, suite au recul du droit à l’avortement aux États-Unis, j’ai axé ma peinture là-dessus. L’un des plaisirs a été d’ajouter des objets significatifs à la façon des peintres de la Renaissance. Je préviens, vu la faible taille de la peinture (pour moi, 30×40 cm c’est le maximum sur lequel je peins, mais cela reste petit pour peindre des détails) :

  • Le cintre
  • La ventouse
  • Le foulard vert
  • Le livre Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir
  • Le téléphone qui sonne (la personne qui appelle est censée être Gaby mais c’est illisible)

C’était sympa de composer l’image. On bloque d’abord sur le visage inquiet de la jeune femme. Le résultat du test de grossesse étant en bas de la peinture, le test blanc mis en avant par la jupe prune foncée.

Comme toujours, sur écran, la peinture est écrasée par la photo, la compression et la petite taille du fichier. J’espère un jour pouvoir montrer tout cela « en vrai ».

Actuellement, j’ai commencé, à l’aquarelle cette fois, à une revisite (féministe aussi) du mythe d’Adam et Ève.

2 réflexions sur « L’Annonciation »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *