Luca

Luca, Acrylique, 32×24 cm

Je regardais tranquillement un documentaire sur Georgia O’Keeffe (je conseille l’exposition actuelle au Centre Pompidou pour les Parisiens et au-delà), quand on voit un de ses portraits (peint par un ami). Peinture à l’huile, c’est beau, me voilà avec une sacrée envie de retenter des portraits à l’acrylique. Comme ça. Alors que deux jours avant je me disais que quand même, les portraits, je les réussis mieux à l’aquarelle et au crayon.

Voilà le résultat deux jours plus tard. Je suis très content du résultat. La peinture a une présence, ne semble pas trop bancale. Bref, elle fonctionne.

En conclusion : ne pas réfléchir, suivre ses envies.

La photo de la peinture. Le scan tronque une partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.