La Prépa #02

Vous connaissez déjà cette planche puisque c’était ma planche de test. J’ai pris en compte les remarques (ainsi que mes propres réflexions) pour essayer de l’améliorer.

Voilà la série des modifications :

Général

Globalement, j’ai passé plus de temps à affiner le dessin et l’encrage. En soit, les personnages sont mieux dessinés. Je pense qu’à la comparaison, c’est assez évident.

J’ai aussi réduit les gouttières de 1 cm à 0,5 cm et ajouter les contours de case.

Case 1

J’ai gardé le crayonné. L’encrage et la colorisation ont été refaites.

Suite à mes recherches, j’ai changé la couleur de la couverture qui tire plutôt vers l’orange. Ça permet d’enrichir un peu la gamme chromatique (marron/beige/jaune) avec un peu plus de pep’s.

On remarque aussi que l’intérieur de la valise a plus de profondeur avec un gris plus foncé.

Case 2

J’ai gardé la tête de Marion que j’aimais beaucoup. J’ai recadré l’ensemble pour éviter l’aspect plongée que l’on puisse mieux voir Chloé agenouillée. J’ai aussi corrigé le visage de Chloé qui fronçait des sourcils tout le temps et je ne voulais pas qu’elle soit tout le temps agressive non plus !

On remarque que la première version est mal cadrée, trop vers le bas. Ainsi on ne voit pas les jambes de Chloé (qui donne sa position) et on ne voit pas ce que fait Marion (à savoir porter son linge)).

Pour la composition générale, j’ai ajouté une pile de linge bleu en haut  à droite pour mettre en valeur l’oreille et ajouter une touche de couleur. J’ai aussi changé la couleur du mur. Les cases étaient trop jaunes. Ici le mur est un gris très clair. Cette modification n’est pas anodine puisqu’elle sera reproduite dans toutes les scènes dans la chambre.

On remarque que j’ai enlevé la bulle « heu… », mais ce n’est pas définitif. J’hésite encore même si je n’ai plus trop la place de l’ajouter !

Case 3

Alors cette case… Quand je refais mon storyboard, je crée cette plongée que je trouve super. Ça dynamise l’ensemble sauf que ça ne marche pas avec la case 1. En plus elle est mal cadrée (le pied de Chloé est coupé) et on me dit que la pose de Chloé n’est pas naturelle. En plus, Chloé s’est levé entre les deux cases. Bref, ça ne va pas trop.

Un peu au feeling, je décide de changer complètement mon fusil d’épaule…

Alors l’idée que j’aime bien ici que personne ne verra (c’est pour ça que je vous le dis), c’est que Chloé est par terre. Et justement, elle ne fait pas partie de l’élite. Donc, elle est au sol et cherche à se relever (on réfléchit beaucoup quand on fait des BDs).

Dans les détails très bêtes aussi : les sandales ont changé. D’abord, c’était des tongs de sport, là ça passe à des sandales hawaïennes très à la mode à l’époque où se passe l’histoire.

Dernière chose : j’affine aussi le dessin du débardeur (cf les bretelles), du chouchou (idée chopée ici) que je personnalise avec un de mes groupes préférés de l’époque, Millencolin.

L’avantage, c’est que l’espace libre laissée au niveau du parquet permet de mettre les cases.

Case 4

Là c’était facile : je n’aimais pas comment j’avais dessiné Chloé donc j’ai affiné ses traits, sa coiffure, son débardeur et j’ai dynamisé la pose.

Case 5

Je n’aimais pas cette case. Elle était symptomatique de mes problèmes : c’est du dessin semi-réaliste alors que le reste était réaliste (enfin en mettant de côté le fait que je dessine des animaux).

De même, je veux, vraiment, cette fois bosser sur la morphologie des personnages. Marion est grande, fine et élancée, plus que Chloé, et il faut que ça se voit. J’en ai profité pour faire en sorte que regarde en arrière pour que l’on puisse admirer son beau visage.

J’ai également affiné les chaussures, enlevé les hachures qui n’apportaient rien et ai modifié l’apport de Petit Hippo en une valise pour éviter l’aspect « brun/beige » trop présent dans la planche. La valise est violette puisque vous aurez remarqué que dans la planche, tous les apports de couleur tournent autour du bleu/violet/rose.

Enfin la bulle « c’est clair ! » part du bas, puisque c’est là où est Chloé. C’est une remarque d’un lecteur qui trouvait peu logique que la bulle parte de la droite.

Case 6

Là aussi, c’est avant tout une amélioration du dessin en général. Chloé est beaucoup plus jolie, Marion a un bracelet, les vêtements sont plus détaillés…

J’ai aussi modifié la vue du décor. La porte qui coupe la case, ça ne me paraissait pas une bonne idée. Et comme j’avais changé le décor en case 3, ça ne posait plus de souci.

Bon alors, c’est mieux au final ?

Ce qui est intéressant lorsque l’on refait des planches, c’est qu’on s’aperçoit que rien n’est vraiment mieux. Tout est question de choix. Quand on change une case, on ajoute parfois des informations, des détails, mais en en enlevant d’autres. Parfois, le trait sera plus fin mais la colorisation moins puissante ou chaleureuse… C’est pour cela qu’il faut savoir avancer sans (trop) se retourner.

2 réflexions sur « La Prépa #02 »

  1. Je ne connaissais pas la planche originale mais celle ci est franchement mieux. Plus variée, moins jaune, plus maîtrisée.
    Joli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *