Un portrait de Marion

La première planche de La Prépa étant particulièrement fournie et crispante à encrer, je fais des illustrations pour me détendre…

Je vous invite à relire entièrement la version finale de Jotunheimen afin de corriger toutes les coquilles que vous pourriez y trouver avant que je ne publie la version papier !

2 réflexions sur « Un portrait de Marion »

  1. Très chouette histoire, que j’ai relu avec plaisir. Du coup j’ai un peu oublié de me concentrer sur les fautes…
    Y a un peu d’autobio dans cette rando mouvementée?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *