Les goûts et les couleurs

Page01_Case01_couleur_SD

Vous pouvez cliquer sur l’image pour la voir en plus grande.

La version colorisée. Je tente le coup avec des aplats très simples. J’y ai passé trop de temps et, franchement, ça me gonfle. Pensez-vous que ça vaille la peine que je colorise ainsi ou la version noir et blanc se suffit-elle à elle-même.

Bercy, mon amour

Page01_Case01_SD

En parallèle de la finalisation de la version papier de L’éveil des sens, je travaille sur Jotunheimen. Outre le scénario (qui avance), je continue mes essais graphiques. Je me suis donc attaqué à la première case de la première page. Le but était de travailler l’encrage (et notamment la gestion des noirs). C’était aussi l’occasion de voir si j’avais les moyens de mon ambition.

Comme le personnage voyagera, il faut que je représente plusieurs fois des vues d’ensemble de villes afin de planter le décor et le lieu. Pour Paris, j’avais d’abord pensé à une vue des toits de Paris. Mais la difficulté et le côté cliché de la chose ne m’a pas emballé. J’ai donc décidé de dessiner un lieu que j’aime de Paris, le quartier de Bercy. J’ai hésité à représenter la passerelle Simone de Beauvoir (en face de la bibliothèque François Mitterand), mais je ne trouvais aucune vue satisfaisante.

Photo de Thomas McGowan
La passerelle Simone de Beauvoir et la BNF – Photo de Thomas McGowan

Du coup, j’ai choisi de faire le ministère des finances (dont j’apprécie l’architecture), avec vue sur le viaduc du métro (une des choses que j’adore à Paris, voir le métro traverser la Seine). Bref, cette case fait vraiment partie de mes goûts personnels. Le but n’est pas de représenter une partie particulièrement marquante de la capitale (vous avez dit la Tour Eiffel ?), mais un quartier que j’apprécie. Pour un souci de cohérence, le héros habitera également le quartier.

Le Ministère des finances - Photo par Eric Page
Le Ministère des finances – Photo par Eric Page

La réalisation de la case en A3 me fait penser que la publication des images en 620 pixels de large n’est peut-être pas adaptée désormais à mon blog, car cela écrase fortement le trait. Je vais donc réfléchir à une modification du design.

La réalisation de l’ensemble (crayon + encrage) m’a pris environ 1h30. C’est à la fois peu et beaucoup de temps. Pour information, une page complète de L’Éveil des Sens me prenait deux heures si elle possédait des décors.

Le prochain article reviendra sur la mise en couleur de cette case. On continue les tests !


Et n’oubliez pas de commander votre version papier de L’éveil des sens !


Votre nom

Votre email

Je précommande "L'Éveil des Sens" et je choisis mon mode de remise.

Je choisis mon nombre d'exemplaires :