3 réflexions sur « Des modèles vivants (2) »

  1. Woah, crayons gras et très gras (pour les ombres portées ?). Sans doute pour pas finasser…
    J’aime bien ces études, un jour j’aurai l’occasion d’en faire, peut-être. Ça ferait du bien à mon sens des proportions et des raccourcis… :-)
    Bravo, joli travail, j’imagine que 15 min passent vite !

  2. Bonjour. Si vous enseigner à l’ile de France, vous pouvee me contacter.
    Je suis une modèle vivante pour la Ville de Paris et autre ateliers et écoles municipales et privés à Pzros et en banlieue depuis 2011. Je pose pour les cours du BD.
    Carmel Dylan, modèle
    Tel 0633619228

  3. Ha oui. C’est intéressant au crayon gras. Ca fait du bien de voir du mouvement.

    Tu bosses sur quel format, j’ai l’impression que c’est plutôt petit ? genre A6 ?

    1. Je bosse sur de grandes feuilles format raisin. Pour le coup, ici, on tourne sur du A6 environ par illu, certaines en A4.

      Pour le crayon gras, c’est ce que j’utilise aussi pour les crayonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *