Travailler en parallèle

Depuis la fin de Jotunheimen, je m’efforce d’améliorer mon efficacité au dessin. La bande-dessinée est un art long et exigeant et il faut savoir mener son projet sur de longs mois (ou années). Ainsi, je travaille en parallèle pour avancer plus vite.

La réalisation d’une bande-dessinée comporte les étapes suivantes :

  • Écrire le scénario
  • Faire les études de personnages
  • Réaliser le storyboard
  • Réaliser le crayonné des pages
  • Encrer les pages
  • Coloriser les pages

Les planches

Actuellement, j’arrive à aller relativement vite sur La Prépa en variant les étapes selon mon humeur du jour. Parfois, je me sens d’attaque pour encrer, d’autres fois pour dessiner… J’essaie au mieux de faire ce que j’ai envie de faire à l’instant t. Ainsi, actuellement, je travaille sur 4 planches à la fois. Deux sont crayonnées, une (presque) totalement encrée, la dernière à peine griffonnée. J’ai arrêté le fait de ne bosser que sur une planche à la fois. Cette façon de faire était liée à la publication sur internet et, donc, l’envie de publier rapidement une nouvelle page. Ici, je travaille sur la rapidité de publication de l’ensemble. Ainsi, quand je vous montre une page finalisée, la suivante est souvent déjà bien avancée.

Le storyboard

Au delà de la réalisation concrète des pages, je continue à améliorer la narration d’ensemble. Ainsi, je modifie le storyboard et les textes pour fluidifier l’histoire. En recevant Jotunheimen et en pouvant le lire d’une traite, c’est vraiment le défaut du début de l’histoire qui semble un peu hachée.

En plus de la narration, j’essaie de varier les plans pour enrichir les pages. Comme cet ouvrage ne contient presque pas de scènes d’action et comporte surtout des personnages qui se parlent, il est difficile d’enrichir le tout.

La dernière page publiée en est un bon exemple. On voit ici les 2 versions du storyboard, puis la page finale. Ainsi, la première case (« tu aimes le metal, Frank ? ») était d’abord en page 7. De même que la dernière case où l’on voit Frank dans la première version a été déplacée vers la page 9 (mais avec du dialogue cette fois). Ce sont toutes ces retouches que je travaille en permanence avant la réalisation finale des pages. En effet, cela touche une page parfois, mais comme ici, cela peut impacter trois pages différentes.

Le prochain projet

Alors que je viens de commencer La Prépa et qu’il me faudra plusieurs années pour aller au bout, je travaille déjà sur le projet suivant. En effet, une bande dessinée, ça se mûrit ! J’ai commencé à réfléchir à La Prépa il y a près de 8 ans… J’envisage donc de lancer après La Chasseuse d’Hommes. Mes anciens lecteurs connaissent bien ce projet que j’ai démarré trois fois (dont deux fois pour une version courte). J’avais même commencé à en écrire le roman. Mais cette fois, l’histoire est mure et les nœuds narratifs ont été tous résolus. Je vais ainsi pouvoir commencer le découpage.

Le problème de La Chasseuse d’Hommes, c’est que le dessin anthropomorphique n’est pas adapté (et même incohérent). Il me faut donc un dessin complètement différent… J’ai donc commencé à me lancer dans des illustrations d’être humains histoire de travailler une stylisation appropriée. Comment faire des visages caractéristiques, que l’on reconnait ? Comment dessiner les yeux ? Le nez ? La bouche ? Les lèvres ?

J’ai commencé hier à bosser dessus, en voilà les premiers résultats :

Vous pouvez même voir la vidéo de réalisation de ces dessins : https://www.twitch.tv/belzaranbd/video/301240673

Il y a des chances que mes prochaines illustrations soient désormais des représentations d’humains, et non plus d’animaux, pour pouvoir travailler dans quelques années en prévision de mon futur projet… C’est ce que j’avais fait pendant Jotunheimen (dessiné à la plume) en réalisant des aquarelles encrées au pinceau pour le prochain suivant. Quatre ans d’entraînement donc…

Jotunheimen

Voilà pour les nouvelles sur les futurs projets. Jotunheimen est désormais prêt à être imprimé. Dans une semaine, une fois les calculs de coût clarifiés, je vous indiquerai comment commander des exemplaires papier de ce bouquin.

2 réflexions sur « Travailler en parallèle »

  1. Parmi tes jeunes filles dessinées, ma préférée est la première. Bon courage pour tes recherches pour ce projet qui renaît de ses cendres…

    1. Un projet que je n’ai jamais abandonné. J’ai toujours cru en son potentiel. Un peu comme le Huitième Péché Capital qui trotte dans ma tête depuis plus de 10 ans…

    1. Je suis en pleine reprise de ce genre de dessin dont je n’ai plus l’habitude. Je suis d’accord avec ta remarque, mais mon 1er souhait était déjà de ne pas faire loucher mes modèles… ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *