Isis de Donjon

Je relisais les Donjon Zenith et la version de Boulet m’a donné envie de dessiner Isis. Pourquoi ? Parce qu’il la sexualise bien plus que Trondheim et Sfar.

Comme c’est dimanche, je vais en profiter pour expliquer comment j’en suis arrivé là. La référence d’Isis, c’est la couverture du tome 3, La princesse des barbares. On la voit en toutes jambes, avec son arme.

On voit qu’elle n’est pas très sexualisée. Donjon s’éloigne parfois des codes classiques de l’héroïc fantasy : Isis se bat comme un homme (même mieux ?), n’a pas de gros seins, un vêtement qui lui couvre le corps jusqu’en haut du cou…

Je ne voulais pas faire une simple copie. Ainsi, je fais évoluer ses vêtements. Je garde l’idée de la tunique, mais veut un décolleté, les épaules nues, tout en gardant le pantalon. C’est une guerrière, la mettre en robe serait ridicule (même si elle se retrouve en robe de mariée dans la BD). Continuer la lecture de « Isis de Donjon »

Seris de Paladins

 

La fin de Jotunheimen me laisse un peu sur le carreau. J’en profite pour dessiner un fan art du personnage de Seris, du jeu vidéo Paladins. C’est l’occasion de bosser l’aquarelle et les couleurs.

Une série d’image pour montrer comment j’ai bossé. En effet, Paladins étant un jeu gratuit, il ne possède pas non plus une banque d’images importante pour représenter le personnage… J’ai donc sélectionné une photo d’une nana avec une pose qui convenait à Seris (ici, le bras à 90° qui peut porter son orbe) et je l’ai « habillée » (avant de l’avoir préalablement dénudée !).

Fanart Zootopia

Zootopia_Judy_fanart_SD

Une fois n’est pas coutume, je produis un fan art. Ici, c’est le personnage de Judy Hopps, la jolie lapine de Zootopia. Le film étant basé sur l’anthropomorphisme, je ne pouvais qu’être séduit par ses graphismes. Le personnage principale, une lapine, m’a marqué. Si bien que de nombreuses remises en question m’assaillent actuellement. Ce sera, certainement, l’objet d’un article prochainement…

Le dessin est une aquarelle avec un trait au pinceau.

Michel Plessix

MichelPlessix

Michel Plessix, avec Le vent dans les saules, m’a subjugué. Au delà de son dessin, d’une beauté à couper le souffle (ses aquarelles sont splendides), c’est la minutie avec laquelle il dessine qui force le respect. Ses cases sont pleines de petits détails, inutiles au premier abord, que l’on redécouvre au fur et à mesure. Et, coup de maître, son Vent dans les sables, où il écrit lui-même l’histoire, est aussi magistral que la première série.

Concernant le dessin en lui-même, j’ai tenté un « vrai » dégradé à l’aquarelle pour le fond (c’est pas très bien ressorti au scan hélas). J’ai eu du mal à me défaire du modèle, du coup cela ressemble plus à Rat avec des oreilles allongées qu’à un lapin…

Jeff Smith

Smith

Je suis un grand fan du trait au pinceau avec des déliés marqués. En cela, Jeff Smith a fait mon bonheur avec sa série Bone. Enchanté par ses bouquins (même si la deuxième partie, plus noire, est moins originale), son noir et blanc parfaitement maîtrisé est largement responsable de mon engouement.

Du coup, pour le dessin d’aujourd’hui, j’ai utilisé un pinceau pour encrer !

Critique du premier tome de Bone.

Renaud Dillies

Dillies

Histoire de travailler un peu autre chose, je me suis lancé dans une série de fan-arts de dessinateurs de BD. L’idée est de dessiner le personnage d’Alexis à la façon de… Premier choisi, Renaud Dillies, qui est un de mes dessinateurs préférés. Découvert au hasard en bibliothèque, j’ai été charmé immédiatement par son trait enfantin, faussement brouillon à la poésie indéniable.

Les ouvrages à citer sont nombreux mais le diptyque Abélard et la suite Alvin sont quand même particulièrement marquants (scénarisés par Régis Hautière dont les histoires s’accordent parfaitement avec le style de Dillies).

Pour lire les critiques correspondantes :

Abélard : La danse des petits papiers

Abélard : Une histoire de poussière et de cendres

Alvin : L’héritage d’Abélard

23 heures de la BD – Fan-art

Cette année, comme les trois précédentes, je participerai aux 23 heures de la BD. C’est l’occasion d’écrire une nouvelle histoire et de la mener à bout en un petit week-end ! Ils auront lieu du 29 au 30 mars 2014. Pour l’occasion, voilà un fan-art pour l’événement.

fan-art

Continuer la lecture de « 23 heures de la BD – Fan-art »