L’heure du thé

L’heure du thé – Acrylique – 24x32cm

Je vous avais fait part de mes difficultés en peinture. J’ai profité de mes vacances pour finir celle-ci, nommée L’Heure du Thé. Elle est bien évidemment à mettre en lien avec The Call of the Wild et Le Soleil de Minuit. Comme points communs ? La randonnée, les couleurs (violet/orange), la femme de dos… D’ailleurs, cette peinture a failli reprendre le nom de The Call of the Wild.

Continuer la lecture de « L’heure du thé »

Un meurtre

Nouvelle session à l’atelier d’écriture. Cette fois, la proposition était en deux temps. Nous devions d’avoir écrire des phrases (entre 1 ou 3 phrases) qui décrivaient un meurtre avec des mobiles futiles. Une fois que l’on avait écrit ces phrases (j’en ai écrit 29), on choisir une des phrases et écrire un texte qui se passerait avant (et présagerait du futur).

Continuer la lecture de « Un meurtre »

La Prépa #29

En ce moment, j’ai la grosse patate pour dessiner La Prépa. Les planches sont plus sympas à dessiner, alors j’avance plus vite. Moi d’hésitations sur les cadrages aussi, ça aide. Et puis les salles de classe, j’en pouvais plus. Hélas, ce n’est pas fini, mais je fais une petite pause pour ça !

Continuer la lecture de « La Prépa #29 »

Un coup de chaud

Depuis mes vacances suédoises, cet été, un projet littéraire est né, appelé Le Sauna. Au fur et à mesure des semaines, il prend de l’ampleur. Il est temps pour moi de vous en parler un peu plus.

Les lecteurs de mon recueil de nouvelles Chemins détournés le savent, j’aime écrire des récits fictionnels sur mes voyages. Ainsi, l’année dernière, de retour du Pérou, j’avais commencé à concevoir une histoire (et les personnages qui vont avec) se passant sur le Chemin des Incas. Comme c’était ma première randonnée organisée, j’avais de quoi raconter. Mais j’avais ressenti une forme de répétition qui m’avait quelque peu bloqué. La randonnée, la montagne… Quoi d’autre ?

Continuer la lecture de « Un coup de chaud »

Une apparition

Nouvelle séance à l’atelier d’écriture. Il fallait y faire apparaître un personnage. Après l’objet et le lieu, voilà qu’il fallait traiter un personnage. Pour mes plus fidèles (enfin, anciens surtout) lecteurs, vous le connaissez déjà…

Comme pour les fois précédentes, le texte n’a pas été retouché ensuite. Il le sera certainement lors d’une éventuelle publication en recueil.

Continuer la lecture de « Une apparition »