La Prépa, un an après

Il y a 1 an, je publiais la première planche de ma nouvelle bande-dessinée, La Prépa. C’est l’occasion de faire un premier bilan de ce projet où j’ai expérimenté une nouvelle façon de travailler.

Bilan en chiffres

On commencera par un bilan comptable. En effet, ces projets sont, pour un amateur comme moi, très longs à mettre en place. Ainsi, après un an de travail, 19 planches sont terminées sur 64. Si on se projette, cela fera au final entre 3 à 4 ans de réalisation (sans compter l’écriture du scénario). Cela correspond à mes prévisions. Cependant, j’espérais arriver à réaliser 2 planches par mois, mais les aléas de la vie font que c’est compliqué. Entre les weekends chargés, les départs en vacances ou ma participation à l’Inktober, le rythme est difficile à tenir. Car si je dessine ce projet, j’ai aussi besoin de m’aérer et de dessiner parfois uniquement des illustrations. Pour le plaisir du dessin pur, mais aussi pour progresser !

Continuer la lecture de « La Prépa, un an après »

Bilan de l’exposition 3

Une fois que tout est prêt, il ne restait plus qu’à attendre notre public. S’ensuit l’attente des personnes et l’espérance des ventes…

Quel public ?

Qui viendra à notre exposition ? Le fait qu’elle se passe à Lagny-sur-Marne est le premier souci. Excentré dans le 77, le Welcome Bazar n’est pas le lieu le plus accessible de la région parisienne. Ainsi, on comprend dès les débuts de l’organisation que l’on aura droit au public local. Donc un public qui sera venu boire un verre ou manger au Welcome Bazar et qui n’est pas fan de BD ou d’illustration. Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 3 »

Bilan de l’exposition 2

Une fois les illustrations terminées, le boulot est loin d’être fini ! Il faut préparer l’exposition pour en profiter au mieux.

LES GOODIES

Une exposition, comme son nom l’indique, c’est s’exposer. L’idée n’est pas que de vendre, mais aussi de se montrer et pouvoir atteindre un nouveau public. Il faut donc, au-delà des tableaux, proposer autre chose à acheter ou à récupérer pour qu’après l’événement, des lecteurs aient été gagnés. Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 2 »

Bilan de l’exposition 1

Il m’aura fallu quelques jours pour récupérer et digérer (aux sens propre et figuré) l’exposition MÉT4MORPHOSES. Il est l’heure de tirer le premier bilan de ce qui restera ma première exposition.

Se penser illustrateur

Pourquoi une exposition ? C’est suite à l’exposition Azhar de Stoon au Welcome Bazar que ce dernier me propose d’exposer à mon tour là-bas. Cependant, plusieurs facteurs m’effraient :

  • Le manque de qualité de mes illustrations
  • Le petit format de mes illustrations
  • La quantité d’illustrations à fournir (plus de quarante) pour garnir la galerie
  • L’investissement financier dans l’achat des cadres (plus de quarante)
  • La peur de ne rien vendre et que cela me déprime.

Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 1 »

Jotunheimen – Post-mortem (2)

Après l’analyse du scénario, il me fallait passer au crible le dessin de Jotunheimen. De sacrés défis m’attendaient, ont-ils été relevés ?

Les ambitions

Lorsque j’ai écrit le scénario de Jotunheimen, je ne me suis pas mis de frein. Je voulais qu’il me pousse à dessiner des scènes qui me semblaient hors de portée de mon crayon. Chaque projet se doit de me faire progresser en dessin par de nouvelles ambitions.

Les difficultés envisagées pour Jotunheimen étaient les suivantes :

  • dessiner de grands paysages de montagne
  • dessiner des personnages plus réalistes
  • dessiner des voitures
  • dessiner des scènes de pluie
  • dessiner un torrent

On voit que si certaines ambitions sont générales, d’autres sont plus précises. Dès le départ, je sais quelles scènes vont me poser problème. Continuer la lecture de « Jotunheimen – Post-mortem (2) »