Bilan 2018 – Illustration

Au-delà de la bande-dessinée, 2018 a été une nouvelle fois l’occasion pour moi de m’essayer à l’illustration.

Exposition Mét4morphoses

Même si les illustrations ont été réalisées en 2017, l’exposition collection Mét4morphoses à laquelle j’ai participé a bien eu lieu en 2018. Je vous invite à (re)lire mon bilan déjà rédigé à l’époque (bilan #1, bilan #2, bilan #3).

Continuer la lecture de « Bilan 2018 – Illustration »

Bilan 2018 – Bande-dessinée

Grosse année en terme de BD avec la publication en version papier de Jotunheimen et le démarrage d’un nouveau projet La Prépa.

Jotunheimen

Après pas mal de galère (et de problèmes de motivation !), Jotunheimen a fini par sortir de presse grâce à une autoédition made in Belzaran. Pour la première fois, j’avais un acolyte pour m’aider, Nico Archimède à la couleur.

Au 31 décembre 2018, j’ai écoulé 40 exemplaires. Un peu moins de 10 commandes restent en suspens. C’est, en soit, ma meilleure vente de tous les temps et j’espère qu’elle pourra perdurer dans les mois à venir. En effet, Jotunheimen est assez réussi pour que je puisse espérer en vendre sur plusieurs années. Mon objectif premier était de 50 exemplaires. Nul doute que ce nombre sera atteint dans le futur. Il restera à en assurer encore la promo, notamment sur des festivals.

Continuer la lecture de « Bilan 2018 – Bande-dessinée »

Bilan 2018 – Statistiques

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j’aime beaucoup les statistiques. Aucun changement cette année, je vous fais un petit bilan de ces 12 derniers mois écoulés.

Au premier rang : les statistiques du blog. C’était improbable, mais le nombre de visiteurs uniques a augmenté pour la première fois depuis 2013 ! En effet, depuis la publication de Salle des Profs, la fréquentation du blog n’a cessé de diminuer.

Nombre de visiteurs uniques par jour sur le blog Tout à l’Ego (année par année)
Continuer la lecture de « Bilan 2018 – Statistiques »

Essais de couverture

La Prépa n’en est qu’à ses première pages que déjà je me pose la question de quelle couverture y apposer… Depuis que j’ai pris l’habitude de trimballer un carnet à dessin partout, j’effectue des petits tests rapides, crayonnés rapidement. Des travaux de recherche essentiel que je mettais toujours de côté, favorisant les travaux finis.

La première question à se poser est : qu’est-ce que je veux montrer pour symboliser mon livre ? J’ai d’abord pensé aux bannières que j’ai produites pour la promotion de La Prépa sur les réseaux sociaux (ainsi que les premières recherches graphiques d’ailleurs) montrant Marion en train de bosser à son bureau.

La première bannière pour Facebook

Continuer la lecture de « Essais de couverture »

Travailler en parallèle

Depuis la fin de Jotunheimen, je m’efforce d’améliorer mon efficacité au dessin. La bande-dessinée est un art long et exigeant et il faut savoir mener son projet sur de longs mois (ou années). Ainsi, je travaille en parallèle pour avancer plus vite.

La réalisation d’une bande-dessinée comporte les étapes suivantes :

  • Écrire le scénario
  • Faire les études de personnages
  • Réaliser le storyboard
  • Réaliser le crayonné des pages
  • Encrer les pages
  • Coloriser les pages

Continuer la lecture de « Travailler en parallèle »

Améliorer son storyboard

Le storyboard est une étape essentielle dont j’ai déjà parlé plusieurs fois (ici, un peu ici, ici et ici par exemple). Petit retour par l’exemple sur une page future de La Prépa.

L’idée du storyboard est assez simple : plus on revient sur une page, plus elle va s’améliore en termes de mise en page et de narration. J’ai plusieurs objectifs en tête à chaque fois :

  • Une narration la plus fluide possible dans la page et entre les pages
  • Une variété graphique et éviter la répétition des mêmes plans et expressions des personnages.

Continuer la lecture de « Améliorer son storyboard »

Bilan de l’exposition 3

Une fois que tout est prêt, il ne restait plus qu’à attendre notre public. S’ensuit l’attente des personnes et l’espérance des ventes…

Quel public ?

Qui viendra à notre exposition ? Le fait qu’elle se passe à Lagny-sur-Marne est le premier souci. Excentré dans le 77, le Welcome Bazar n’est pas le lieu le plus accessible de la région parisienne. Ainsi, on comprend dès les débuts de l’organisation que l’on aura droit au public local. Donc un public qui sera venu boire un verre ou manger au Welcome Bazar et qui n’est pas fan de BD ou d’illustration. Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 3 »

Bilan de l’exposition 2

Une fois les illustrations terminées, le boulot est loin d’être fini ! Il faut préparer l’exposition pour en profiter au mieux.

LES GOODIES

Une exposition, comme son nom l’indique, c’est s’exposer. L’idée n’est pas que de vendre, mais aussi de se montrer et pouvoir atteindre un nouveau public. Il faut donc, au-delà des tableaux, proposer autre chose à acheter ou à récupérer pour qu’après l’événement, des lecteurs aient été gagnés. Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 2 »

Bilan de l’exposition 1

Il m’aura fallu quelques jours pour récupérer et digérer (aux sens propre et figuré) l’exposition MÉT4MORPHOSES. Il est l’heure de tirer le premier bilan de ce qui restera ma première exposition.

Se penser illustrateur

Pourquoi une exposition ? C’est suite à l’exposition Azhar de Stoon au Welcome Bazar que ce dernier me propose d’exposer à mon tour là-bas. Cependant, plusieurs facteurs m’effraient :

  • Le manque de qualité de mes illustrations
  • Le petit format de mes illustrations
  • La quantité d’illustrations à fournir (plus de quarante) pour garnir la galerie
  • L’investissement financier dans l’achat des cadres (plus de quarante)
  • La peur de ne rien vendre et que cela me déprime.

Continuer la lecture de « Bilan de l’exposition 1 »

Bilan 2017

C’est un incontournable fin décembre : je vous présente le bilan de l’année écoulée. Prendre le temps de regarder dans la rétroviseur et jeter un œil sur le travail accompli, avant de se projeter vers ce qui m’attend dans les prochains mois ! Et contrairement aux années précédentes, il y a des projets qui ont pris fin ! Ouf !

2017 aura été avant tout l’année où j’ai terminé Jotunheimen. Même si, techniquement, le livre n’est pas réellement fini et publié, les planches et l’histoire sont bouclées. Je vous invite à lire les post-mortem pour en savoir plus ici et ici. Continuer la lecture de « Bilan 2017 »

Travailler les fondamentaux du dessin

Actuellement, je suis dans une période de creux. Ce terrible espace-temps entre deux projets BD peut être dévastateur pour l’auteur. Il faut d’abord finaliser l’ancien projet (à savoir l’éditer) et oser commencer la première planche du nouveau… Heureusement pour moi, un projet d’expo m’oblige à repousser La Prépa. C’est donc l’occasion de travailler sur le dessin en attendant. Continuer la lecture de « Travailler les fondamentaux du dessin »

Jotunheimen – Post-mortem (2)

Après l’analyse du scénario, il me fallait passer au crible le dessin de Jotunheimen. De sacrés défis m’attendaient, ont-ils été relevés ?

Les ambitions

Lorsque j’ai écrit le scénario de Jotunheimen, je ne me suis pas mis de frein. Je voulais qu’il me pousse à dessiner des scènes qui me semblaient hors de portée de mon crayon. Chaque projet se doit de me faire progresser en dessin par de nouvelles ambitions.

Les difficultés envisagées pour Jotunheimen étaient les suivantes :

  • dessiner de grands paysages de montagne
  • dessiner des personnages plus réalistes
  • dessiner des voitures
  • dessiner des scènes de pluie
  • dessiner un torrent

On voit que si certaines ambitions sont générales, d’autres sont plus précises. Dès le départ, je sais quelles scènes vont me poser problème. Continuer la lecture de « Jotunheimen – Post-mortem (2) »

Jotunheimen – Post-mortem (1)

Après 3 ans de travail, Jotunheimen se termine. C’est une page de ma « carrière » qui se tourne. En effet, mes prochains projets n’intègreront pas de lapin comme personnage principal… Il est essentiel alors de regarder en arrière et de critiquer son propre travail afin d’éviter de répéter les mêmes erreurs. Petit bilan sur Jotunheimen. Première partie : le scénario.

L’écriture

Entre l’idée de départ de Jotunheimen et la finalisation de son scénario, il s’est passé 4 mois. Je ne l’ai jamais caché, ce projet résulte d’un voyage personnel en Norvège où j’ai accumulé des anecdotes, des ressentis et des rencontres qui ont stimulé l’écriture d’une histoire.

Les premiers dessins de Laura ont été réalisées en Norvège. Elle était alors une renarde.

Mes précédents scénarios avaient été écrits de la manière suivante :

  • Le Modèle Vivant : écriture scène par scène (mais histoire complète en tête)
  • Salle des Profs : écriture chapitre par chapitre
  • L’Éveil des Sens : écriture complète du scénario

Avec Jotunheimen, j’effectue un retour en arrière. L’enchaînement des scènes et complet mais le détail des scènes, non. En gros, les 3/4 du scénario étaient écrites lorsque j’ai commencé. J’avais commencé une remise au propre du scénario, mais j’ai tenu 4 pages… Continuer la lecture de « Jotunheimen – Post-mortem (1) »

Recomposer la planche

Ma dernière planche a eu droit à un traitement particulier de recomposition des cases. Petite étude de cas avec la page 55 sur comment équilibrer sa planche.

La planche 55 montre Laura au sol, blessée, et Alexis s’occupant d’elle. Elle manque forcément de mouvement et il fallait varier les plans pour animer l’ensemble. Voilà à quoi ressemblait la première version :

Continuer la lecture de « Recomposer la planche »